Origine du Butterbredele

Les butterbredeles sont des petits gâteaux de Noël alsaciens connus aussi sous le nom de « Buttebredele » ou « Butterbraedele ». Chaque année, ils ravissent les papilles des petits et des grands à l’occasion des fêtes de fin d’année.

C’est vrai qu’on adore les déguster, mais est-ce qu’on sait seulement l’origine et l’histoire de ces petites gourmandises ?

Toute une histoire derrière les butterbredeles

Les théories sur l’origine du butterbredele alsacien sont multiples, mais pour les Alsaciens, ils existent depuis toujours. Certaines laissent penser que ces bredeles sont issus des traditions des Païens qui ont vécu en Alsace.

Il apparaît aussi que les plus anciens moules (devenus aujourd’hui les emportes-pièces de Noël) ont été découverts dans la région 14e siècle.

Quant à la recette, elle a été mentionnée pour la première fois dans des écrits datant du 16e siècle.

Un précieux patrimoine culinaire alsacien

Ces délicieux petits biscuits au beurre aux formes variées font partie du patrimoine culinaire alsacien.

Le butterbredele est connu dans le Haut-Rhin sous l’appellation « ButterBredala », tandis que dans le Bas-Rhin, c’est « ButterBredele », et à Strasbourg, on l’appelle même parfois « ButterBredle ».

À noter que le mot « Bredele » veut dire « Brot » en allemand, ce qui signifie « pain ». Quand à « butter », cela signifie « beurre » en alsacien.

Ce sont donc littéralement des petits pains au beurre. Mais qu’importe le nom qu’on donne à ces petits gâteaux typiquement alsaciens, leur point commun est qu’ils sont tous à peu près la même taille, entre 3 et 4 cm, que ce soit en diamètre, en largeur ou en hauteur et qu’ils ont des formes originales !

Les butterbredeles et Noël

Les Alsaciens sont de vrais gourmands, la preuve avec les butterbredeles, ces petits biscuits qui font le bonheur à Noël.

Jusque dans les années 50, ces petits sablés ont été utilisés pour décorer le sapin. À l’époque, seuls les enfants les mangeaient, car leurs ingrédients étaient rares et chers : de la farine blanche, du beurre, du sucre etc..

► Voir la recette traditionnelle des butterbredele

Depuis toujours, la confection commence dès la fin du mois de novembre et continue tout au long de l’avent. Alors à vos fourneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *